Le Data Dock est un entrepôt de données qui permet aux financeurs de la formation professionnelle de vérifier la conformité des organismes de formation aux critères qualité définis par la Loi.

Ainsi, la loi du 5 mars 2014 confie à tous les financeurs de la formation professionnelles la responsabilité du suivi et du contrôle de la qualité des organismes de formation avec lesquels ils travaillent, pour améliorer la transparence de l’offre de formation et favoriser une montée en charge progressive de la qualité des actions de formation.

Après leur enregistrement sur le Datadock, les organismes de formation doivent déposer les éléments de preuve liés aux 21 indicateurs définis par les financeurs pour répondre aux 6 critères.

Une fois le contrôle de la conformité des pièces réalisé, les organismes de formation deviennent « référençables » par les financeurs.
Chaque financeur peut alors décider de référencer ces organismes de formation pour les faire apparaître dans son catalogue de référence.

Qu’est-ce que cela change pour vous ?

A partir de janvier 2017, pour être financée, une formation devra être réalisée par un organisme de formation référencé par le financeur, c’est-à-dire qu’il devra répondre aux six critères de qualité définis par la loi du 5 mars 2014. C’est un gage de crédibilité tant pour les entreprises que pour les salariés bénéficiaires de formation.

Pour simplifier la tâche des OF, les 20 OPCA ont travaillé ensemble à la définition des indicateurs qui permettront de juger du respect de ces critères par les OF.

Les entreprises doivent anticiper ces évolutions dans leurs projets de formation qui démarreront en 2017.

Elles ont tout intérêt à inciter les OF avec lesquels elles travaillent régulièrement à étudier d’ores et déjà les éléments qu’ils devront fournir pour se faire référencer.

Les salariés seront également concernés pour la mise en œuvre de leurs projets individuels.

Source : www.data-dock.fr